fermer
Imprimer

Portrait de Julie Manet et de Paule Gobillard par Berthe Morisot

Ce dessin au crayon sur papier, réalisé par Berthe Morisot, représente Julie Manet, la fille de l’artiste, et Paule Gobillard, sa nièce. Il date probablement du début des années 1890. Acquis par le musée en 2006, il permet d'évoquer le lien étroit qui unissait ces trois femmes à Mallarmé.

Un portrait intimiste


Portrait dessiné par Berthe Morisot, représentant sa fille Julie Manet et Paule Gobillard assises

Berthe Morisot, Portrait de Julie
Manet et Paule Gobillard
, crayon sur
papier, s.d., Inv. 2006.2.1, Coll. MDSM,
Vulaines-sur-Seine
© Yvan Bourhis

Julie Manet, Paule et Jeannie Gobillard apparaissent dans de nombreux dessins et tableaux de Berthe Morisot.
Assise au premier plan, Julie est représentée de profil, ses longs cheveux tombant librement dans le dos. Sa cousine Paule, au visage rond, s’appuie sur le dos du fauteuil. Une complicité entre le peintre et ses deux modèles est perceptible.
Julie et Paule suivaient les leçons de peinture de Berthe Morisot.

Un lien étroit avec la famille Mallarmé

Aquarelle représentant Geneviève Mallarmé assise de profil dans le jardin.

Julie Manet, Geneviève au
jardin
, aquarelle, s.d., Inv.
985.35, Coll. MDSM,
Vulaines-sur-Seine
© Yvan Bourhis

Ces trois femmes étaient très proches de la famille Mallarmé.
Ami de Berthe et fervent défenseur de son œuvre, Stéphane Mallarmé devint, après la mort de son mari Eugène Manet, le tuteur de Julie, leur fille.
Julie et ses cousines Paule et Jeannie (future femme de Paul Valéry) étaient des amies proches de Geneviève, la fille de Mallarmé. Le poète les surnommait affectueusement « l’escadron volant ».
Comme Berthe Morisot, elles firent des séjours à Valvins. Le musée conserve d’ailleurs deux huiles sur toile de Paule Gobillard (Fleurs amicales et Pivoines), deux aquarelles attribuées à Julie Manet représentant Marie et Geneviève Mallarmé à Valvins et des plaques de verre que Julie avait peintes pour la lanterne magique de Geneviève.