Imprimer (nouvelle fenêtre)

Chapitre 3 Les rosiers

Jardin de devant - la cour


Arbres, arbustes et rosiers s'organisent ici autour de la cour. Le jardin de devant se présente comme une introduction à la maison.

Plan localisant le rosier tigne snow ballet dans le jardin du musée


Rosier Ghislaine de Féligonde

Photographie du rosier Ghislaine de Féligonde grimpant sur la façade du musée.
Rosier Ghislaine de Féligonde
Cliché MDSM/CG77 - D.R.

Nom latin : Rosa Ghislaine de Féligonde
Famille : Hybride de multiflora
Variété : Ghislaine de Féligonde

Créé en 1916 par le rosiériste Turbat, ce rosier grimpant tire son nom de la femme d'un officier qui sauva son mari pendant la première guerre mondiale. Il peut être cultivé en touffe isolée, en haie libre ou en grimpant palissé.
Pouvant atteindre jusqu'à trois mètres de hauteur, il est peu épineux et fleurit en juin. Il se présente sous la forme de bouquets de six à douze roses de cinq centimètres de diamètre, en pompons. Ses fleurs de couleur jaune abricot s'éclaircissent à l'épanouissement et sont légèrement parfumées.

L'info + : Ce rosier se plaît aussi bien au soleil qu'à l'ombre. Cependant, pour obtenir un coloris intense, il faut installer le rosier dans un endroit mi-ombragé.

Retour au menu

Jardin de derrière - le verger de plein vent


Le jardin de derrière, clos de murs, est habité par des vieux arbres fruitiers et par différentes fleurs plantées d’après la correspondance. Les fruitiers (pommiers, poiriers, cerisiers…) sous différentes formes - cordons, espaliers, gobelets et arbres de plein vent - organisent le jardin et dessinent les allées bordées de pivoines, de géraniums... et de nombreux rosiers. 

Le plan adopté par Florence Dollfus se veut clair et régulier. Il est formé par plusieurs axes de composition et de symétrie, quatre allées principales - avec des parties en surface ou en volumes traitées selon des formes géométriques simples. On observe une progression du construit (massifs fleuris) au sauvage (verger de plein vent). Les espaces carrés créés par Florence Dollfus rappellent la forme de potagers.

La présence des rosiers renvoie à l'importance du motif de la rose dans les tableaux impressionnistes de la seconde moitié du dix-neuvième siècle et à la correspondance de Mallarmé qui parle à plusieurs reprises des roses du jardin, notamment des rosiers grimpants et des rosiers à bâton. La rose est également présente dans de nombreux poèmes de Mallarmé, elle est parfois "cruelle" comme dans Les Fleurs, parfois associée à l'être aimé comme dans "Ô si chère de loin..."


 Bonjour, les deux : le joli jardin, rouge (pivoines) et rose (rosier grimpant). Les rosiers à bâton se décident et vont fleurir, préparez-vous si vous les voulez voir.

Lettre de Stéphane Mallarmé à Marie et à Geneviève Mallarmé, Valvins, jeudi 20 mai 1897

 Un vent du sud terrible, tout le jour, affolant les mille roses du rosier grimpant, et les effeuillant : celles sur tige saluent, reviennent à leur place et tiennent bon.

Lettre de Stéphane Mallarmé à Marie et à Geneviève Mallarmé, Valvins, vendredi 28 mai 1897

 Le jardin, pivoines, roses, faux ébénier, lilas est dans un de ses grands éclats; que c'est chagrinant que vous n'y soyez pas! Beaucoup de tout cela aura passé l'autre semaine.

Lettre de Stéphane Mallarmé à Marie et à Geneviève Mallarmé, Valvins, mercredi 25 mai 1898

Plan localisant le rosier Fairy dans le jardin du musée


Rosier The Fairy

Description de l'image

Rosier The Fairy
Cliché Y. Bourhis/CG77 - D.R.

Nom latin : Rosa The Fairy
Famille : Polyantha
Variété : The Fairy 

Créé en 1932 par Bentall, ce petit rosier, au feuillage caduc d'un vert foncé luisant, offre une floraison continue de juin aux premières gelées. Ces fleurs, doubles, en pompons, de couleur rose clair et sans parfum, atteignent deux à trois centimètres de diamètre et couvrent complètement l'arbuste.

L'info + : Résistant aux maladies, il est très facile à cultiver et peut être planté en jardinières.

Retour au menu
Plan localisant le rosier tigne snow ballet dans le jardin du musée


Rosier tige Snow Ballet

Photographie d'une rose Fée des Neiges

Rosier tige Snow Ballet
Cliché Y. Bourhis/CG77 - D.R.

Nom latin : Rosa Snow Ballet
Famille :  Hybride moderne
Variété : Snow Ballet

Créé en 1972 par Clayworth, ce rosier à port compact se couvre tout l'été de fleurs moyennes, semi-doubles, blanches et parfumées.
Pour qu'il s'épanouisse pleinement, ce rosier doit être exposé au soleil, sur un sol ordinaire, sans trop de calcaire, sec à modérément humide.

Retour au menu
Plan localisant les rosiers New dawn dans le jardin du musée


Rosier New Dawn

Photo d'une rose dans le jardin du musée
Rosier New Dawn
Cliché Y. Bourhis/CG77 - D.R.

Nom latin :  Rosa New dawn
Famille :  Hybride  de Wichuraiana
Variété :
New dawn

Créé en 1930 par Sommerset Rose Nursery, ce rosier grimpant dense, aux tiges arquées, peut atteindre jusqu'à cinq mètres de hauteur. Il s'adapte à toutes les situations : mi-ombre, soleil, en sol ingrat ou riche. Sa floraison s'étend de juin à octobre et donne des bouquets de fleurs doubles de cinq à huit centimètres de diamètre. Les fleurs, au parfum léger et fruité, sont de couleur rose nacré pâle.

L'info + : Ce rosier est la première plante à avoir obtenu aux Etats-Unis un certificat de protection des nouveautés végétales.

Retour au menu
Plan localisant le rosier Jacques Cartier


Rosier Jacques Cartier (aussi nommé Marchesa Boccella)

Photographie d'une rose Jacques Cartier

Rosier Jacques Cartier
Cliché Y. Bourhis/CG77 - D.R.

Nom latin : Rosa Jacques Cartier ou Rosa Marchesa Boccella
Famille : Portland
Variété : Jacques Cartier ou Marchesa Boccella

Créé en 1868 par Moreau-Robert, ce rosier a un feuillage compact et vert clair. Sa floraison s'étend de juin à octobre et donne des larges fleurs très doubles, de sept à onze centimètres de diamètre. D'un rose vif et brillant, plus foncé au centre, les fleurs dégagent un parfum puissant et subtil, et s'épanouissent aussi bien au soleil qu'à l'ombre.

L'info + : Très résistant aux maladies, ce rosier convient bien aux régions froides.


Retour au menu
Plan localisant les rosiers roses de Rescht dans le jardin du musée


Rosier Rose de Rescht

Photographie d'une rose Zephirine Drouin
Rosier Rose de Rescht
Cliché Yvan Bourhis/CG77

Nom latin : Rosa Rose de Rescht
Famille : Portland
Variété : Rose de Rescht

Découverte en 1940 à Rescht en Iran, cette variété de rosier de Damas se caractérise par son feuillage vert foncé et ses fleurs, au parfum puissant et fruité, de cinq centimètres de diamètre, en pompons et doubles. La couleur de ses fleurs varie de rouge pourpre à rose magenta. Arbuste buissonnant et compact, il offre des floraisons successives de juin à octobre et peut être exposé au soleil ou à mi-ombre. 

L'info + : Ce rosier est très facile à cultiver, aussi bien dans son jardin qu'en pot sur son balcon.

Retour au menu

Rosier Fée des neiges (aussi nommé rosier Iceberg)

Plan localisant les rosiers fée des neiges dans le jardin du musée

Nom latin :  Rosa Fée des neiges (ou Rosa Iceberg)
Famille :  Hybride moderne
Variété : Fée des neiges

Créé en 1958 par Kordes, ce rosier, au feuillage vert clair, fleurit en continu de juin aux premières gelées. Il donne de beaux bouquets de fleurs, de trois à sept centimètres de diamètre, semi-doubles, d'un blanc pur et lumineux en été. Celles-ci résistent bien à la pluie. En automne, la base des pétales devient rosée.
Ce rosier aime les sols bien drainés et doit être exposé au soleil.

L'info + : Pendant la première année, le rosier doit être abondamment arrosé, surtout d'avril à octobre.

Retour au menu

Rosier Souvenir de la Malmaison Climbing

Plan localisant le rosier Souvenir de la Malmaison dans le jardin du musée

Nom latin : Rosa x Souvenir de la Malmaison Climbing
Famille : Bourbon
Variété : X Souvenir de la Malmaison Climbing

Créé en 1893 par Benet, ce rosier est la forme grimpante de la variété de buisson Souvenir de la Malmaison créé en 1843 par Béluze. Il peut atteindre deux à trois mètres de hauteur et aime les situations ensoleillées. Sa période de plantation est d'octobre à avril, mais les gelées sont à éviter.
De juin à octobre, il donne de larges fleurs, très doubles, de six à douze centimètres de diamètre, découpées en quartiers aux pétales serrés. De couleur rose pâle aux reflets ivoire, les fleurs dégagent un parfum puissant et épicé mais résistent mal à la pluie.  

L'info + : Cette variété de rosier est très adaptée aux jardins d'altitude.

Retour au menu

Rosier Zéphirine Drouhin

Plan localisant les rosiers Zephirine Drouin dans le jardin du musée


Nom latin : Rosa Zéphirine Drouhin
Famille :
Bourbon
Variété :
Zéphirine Drouhin

Créé en 1868 par Bizot, ce rosier à tiges souples, lisses et sans épines, et au feuillage vert moyen, tirerait son nom de l'épouse d'un amateur de roses de Semur-en-Auxois.En juin puis à l'automne, il donne des fleurs de quatre à huit centimètres de diamètre, groupées en bouquets, semi-doubles, d'un rose soutenu, et au fort parfum fruité. Il peut être cultivé en arbuste ou en grimpant et peut atteindre trois mètres de hauteur. Résistant assez bien au froid, il est néanmoins sensible aux maladies, notamment à l'oïdium. Il faut éviter de le planter le long d'un mur orienté plein sud, la chaleur étant propice aux maladies.

L'info + : En cas de maladies fongiques, il faut prévoir un traitement à base de cuivre.

Retour au menu

Rosier Fantin-Latour

Plan du jardin localisant le rosier Fantin-Latour

Nom latin : Rosa Fantin-Latour
Famille : Centifolia
Variété : Fantin-Latour

Ce rosier centifolia, antérieur à 1900, à port épanoui, se caractérise par ses grandes feuilles de couleur verte foncée et ses larges fleurs, de couleur rose pâle, de cinq à dix centimètres de diamètre, très doubles et parfumées, qui s'épanouissent en juin.
Ce rosier aime les situations ensoleillées et peut atteindre jusqu'à 1,50 m de hauteur en pleine maturité.
Parfois sensible à l'oïdium, surtout en climat sec, il doit être arrosé abondamment et subir des traitements préventifs.

L'info + : Le nom de "Fantin Latour" a été donné à ce rosier par Graham Stuart Thomas (1909-2003), homme passionné d'horticulture qui a reçu la Victoria Medal of Honour en 1968.

Retour au menu