Exposition

Frédéric Couraillon, l’archet aux doigts

Frédéric Couraillon, Arc-en-ciel (détail), huile sur toile © Emmanuel Berry
Le musée vous invite à venir découvrir sa nouvelle exposition consacrée au travail sensible de l'artiste et pianiste-concertiste Frédéric Couraillon (peintures, gravures, dessins, céramiques).

Du au

Modalités : Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Tarification : Droit d'entrée au musée.

Artiste et pianiste-concertiste, premier prix du Conservatoire de Paris, Frédéric Couraillon, né en 1972 à Sens, partage son temps entre l'Espagne et la France, où il expose, crée et joue.

Cette exposition présente modestement une sélection qu'une quarantaine de ses oeuvres, peintures, gravures, dessins et céramiques, pour la plupart récentes, qui nous lient avec élégance aux mots et poèmes de Stéphane Mallarmé. Ceux-là même qui ont nourri, entre autres, l'imaginaire de Couraillon.

La lune s'attristait. Des séraphins en pleurs,
Rêvant, l'archet aux doigts, dans le calme des fleurs
Vaporeuses, tiraient de mourantes violes
De blancs sanglots glissant sur l'azur des corolles.
C'était le jour béni de ton premier baiser.

Stéphane Mallarmé, « Apparition » (extrait), 1883

Travaillant à la fois sur le paysage, la nature morte et le portrait, mélangeant parfois les genres, Frédéric Couraillon ne s'éloigne jamais vraiment de la tradition de la peinture et cite volontiers Goya, Velasquez, Manet et Van Gogh comme sources d'inspiration. Les portraits égyptiens du Fayoum et les estampes japonaises l'ont également beaucoup imprégné. La musique, quant à elle, contribue à lui donner une énergie essentielle quand il peint dans son atelier.

Son autre grande source d'inspiration est la féminité. Couraillon s'en enveloppe, tout comme Mallarmé, qui a toujours vécu, rêvé et écrit à l'ombre des femmes (son épouse Marie, sa fille Geneviève, sa muse Méry Laurent, son amie peintre Berthe Morisot...). La femme, Couraillon la représente tour à tour lune, mythologique, érotique, aux courbes rebondies, parfois dans des tons sombres, pigmentées d'étoiles promises à la lumière ou tout simplement d'ombres. Quand il la sculpte, elle est à la fois fragile et solide (dames en terre cuite).

Il s'attache également à la représentation de la nature, des végétaux et des animaux. Il peint ainsi les éléments privilégiés d'une nature essentialisée (arbres, fleurs, nids d'oiseaux, animalité agissante...).

Pour ses peintures, Frédéric Couraillon aime employer des techniques anciennes comme le glacis et le clair-obscur, dans des gammes d'ocre, de terre et de noir. Il expérimente en toute liberté une grande variété de matériaux comme le charbon, qui donne à la matière picturale un relief granuleux qui renforce la présence de ses sujets. Les tons sombres sont parfois associés à des couleurs vives, éclatantes, témoignage de l'influence de ses nombreux voyages en Andalousie et de la lumière de celle-ci.

Frédéric Couraillon est aussi graveur et dessinateur. Il joue avec le papier, qu'il froisse, tâche, pique, à l'aide de terre ou de charbon, entre contrôle et griffonnage.

Il livre une oeuvre sensible, empreinte de féminité, de liberté, de poésie et de lumière, à l'image de la Chasse aux lucioles utilisée pour l'affiche de l'exposition.

Une rencontre entre deux hommes et deux univers qui ne manquera pas de vous séduire !

Informations pratiques

L'exposition est accessible avec le billet d'entrée au musée. Tarifs : 5 € (tarif plein), 3 € (tarif réduit), gratuit pour les enfants. Pour consulter tous les tarifs, cliquez ici.

Autour de l'expo

  • Samedi 14 novembre en soirée, de 19h à 23h : Nuit des Musées (ANNULÉ)

Au programme : visite libre des collections permanentes et de l'exposition temporaire ; concert de Frédéric Couraillon, qui interprétera au piano Debussy, Schubert, Chopin et Satie.

  • Samedi 12 décembre à 14h30 : atelier de gravure en présence de Frédéric Couraillon

Au programme : initiation à la pratique de la gravure. Pour les enfants et leurs accompagnateurs uniquement !

  • Samedi 16 janvier 2021 en soirée (horaires à confirmer) : Nuit de la Lecture

Au programme : rencontre avec Frédéric Couraillon ; lectures de poèmes et de lettres de Mallarmé par des comédiens.

En raison du contexte d’incertitude dû à la crise sanitaire, la programmation est susceptible d’être modifiée ou annulée. En cas de doute, contactez-nous au 01 64 23 73 27 avant votre visite.